• charlesmordacq

Championnats de France de Roundnet, tour d'horizon des équipes !


Une semaine après les championnats américains, enfin le meilleur pour la fin ! Et quelle fin ! Les premiers championnats de France de Roundnet, 96 équipes masculines (places écoulées en 20 minutes !) et 22 équipes féminines le samedi, 82 équipes mixtes le dimanche. Des équipes venant de partout en France métropolitaine et d'outre mer.

C'est la célébration d'un sport en plein essor en France où de nouvelles communautés naissent tous les mois ! Bonne ambiance, drôle, facile d'accès, une progression constante, tous les arguments sont bons pour profiter de ce merveilleux sport qui remplacera dans les prochaines années les football, tennis et autres sports archaïques. J'ai l'habitude de faire un tour d'horizon des meilleures équipes avant les très gros tournois et quel honneur de prendre la plume pour les premiers championnats de France. La liste des meilleures équipes reste toutefois anecdotique pour de nombreuses équipes dont ce sera le premier tournoi et dont l'objectif premier est de s'amuser !

Néanmoins pour faire progresser le sport il est toujours intéressant de découvrir les forces en présence, surtout depuis l'apparition d'un ranking à l'échelle française. Voici mon tour d'horizon tout à fait subjectif :



Tournoi masculin


Les favoris :


Les Pour Combien ! (Robin Florinda & Dorian Améziane), Toulouse

Sans conteste la meilleure équipe cette saison. Elle n'a perdu aucun match en France avec des victoires probantes à Toulouse et Lyon. Le meilleur serveur avec le meilleur frappeur, ça fait des étincelles… et on m'annonce que Robin aurait un reverse cut ? Ne pas gagner les championnats de France serait une contre performance pour les PCB. N'hésitez pas à inviter Dorian à une soirée open bar vendredi soir, c'est sans doute notre meilleure chance.


Les Jouve (Thomas Jouve & Louis Jouve), Toulouse

Les célèbres YouTubeurs français sont les concurrents les plus sérieux des PCB. Si la finale à Toulouse était à sens unique, les Jouve ont pris un set à Robin et Dorian à Lyon et nous ne sommes pas à l'abri d'une grosse surprise. Équipe très complète aux services ravageurs, les Jouve ont sans doute attendu le dernier tournoi de l'année pour enfin assurer leur suprématie toulousaine et nationale face à leurs concurrents et amis !


M&N (Charles Mordacq et Benoit Nguyen), Paris

Bien évidemment beaucoup d'objectivité dans les lignes qui suivent. Vainqueur la semaine dernière à Nantes, et triple finalistes cet été à Paris, Lille et Angers, la tête d'affiche parisienne a besoin d'une victoire contre une grosse équipe toulousaine pour voir encore plus grand. Si Charles reste concentré et que Benoît fait étalage de sa nouvelle main gauche, tout est possible ! Ca justifierait enfin les 35h d'entrainement par semaine de Benoit.


Overdrive (Erwan Chapelière & Hugo Valette), Paris

Une paire née il y a près d'un an mais qui fait seulement sa première apparition en tournoi. Erwan s'est affirmé comme un des meilleurs défenseurs français avec des victoires à Lille et Angers avec des partenaires différents et des troisièmes places à Toulouse et Nantes. Avec son compère Hugo qui reste sur une grosse performance à Nantes, arriveront-ils à concilier nonchalance et fantaisie ?


Les Mareschaux (Louis Mareschal & Thibault Mareschal), Toulouse

L'autre paire de frères toulousains et qui se rapproche très très vite de la première ! Expatriés à Prague et Amsterdam cette année, les frères Mareschaux sont de très sérieux contenders. Louis perfectionne cut et reverse cut en gagnant des tournois à Prague tandis que Thibault vient de concourir aux championnats hollandais. Espérons pour leurs adversaires qu'ils manquent leurs avions.


Equinox (Robin Souriau & Alexandre Marti), Paris

Ah Equinox… autre tête d'affiche parisienne. Depuis qu'Alexandre a déménagé en Allemagne, Robin est orphelin. Mais rien de tel que des retrouvailles pour dynamiter les championnats de France. Equipe défensive hors pair, Equinox ira loin, très loin s'ils gardent la tête froide et que Marti ne jure pas trop contre lui-même et se rappelle qu'il reste avant tout une petite merveille.


Sans Team Fixe (Clément Rey & Samy Caux - Ramon), Toulouse / Lyon

Equipe redoutable ! Clément vous fera danser à gauche et à droite sur ses services tandis que les amortis de Samy clôtureront la valse. Une équipe capable de créer la surprise si elle se montre complémentaire.


Les contenders :


Here & Now (Nicolas Brun & Tristan Olin), équipe parisienne très solide et surtout très régulière qui sera présente ici et maintenant. Il faudra compter sur le retour de l'équipe So Foehn (Florian Hortala & Gabriel Chamoulaud), Toulouse qui comptent parmi les meilleurs blockeurs du pays. Les Twin Bees (Corentin Ramos & Baptiste Maison) d'Abbeville progressent beaucoup trop vite pour ne pas être cités et leur puissance de feu ne passera pas inaperçue à Paris. Tac Tac (Ryan Danekas & Gabriel Rodriguez), Paris, sera bien sur de la partie comme les deux Thomas d'ATommiT et au même titre que les meilleurs équipes lyonnaises Pierre Feuille Victor (Pierre Lecrosnier & Victor Cambois) qui sortent d'une finale à Nantes et Lekipeeeeeee (Marius Snoeck & Hugo Lacombe) qui me pardonneront si j'ai oublié un e.

Enfin il ne faut surtout pas oublier deux équipes qui ont fait très forte impression au tournoi de Paris en mai et qui se sont beaucoup entrainées depuis : Algèbre Linéaire (Timothée Dunglas & Jean Delloye) et SpikeCS (Martin Cipel & Xavier Bodard). La reléve ! Certaines équipes citées plus haut en seront surement pour leurs frais. A Montpellier aussi avec On m'a executé (Tom Hullot & Auxence Clark) jusqu'à Lille avec Les Gadz (Augustin Rabec & Adrien Berbaert) ça progresse à chaque session et ce serait si beau que les championnats de France soient le théâtre de belles surprises comme ce jeune sport les adore ! Qui sera les Wonky Sauce français ?


D'autres belles équipes venues de très loin ou d'un peu plus près et qui pourraient créer des surprises tant ce sport est jeune et la hiérarchie bousculée si souvent :


Bastion du roudnet français, Nantes sera bien sur représenté avec KaFé (Kacem Guennoun & Félix Gorintin). Une communauté est née en Alsace, et elle est Out of control (Antonin Streith & Guillaume Pasquier). Mais qui pourra rivaliser avec le nombre de kilomètres parcourus par T- Matt (Matthieu Germain & Timothé Léonard) qui nous viennent de l'Ile de la Réunion ! Absolument incroyable et quelle motivation. Qu'on leur donne une coupe ! D'autres villes sont bien sur représentées, Créteil (Thomas Mercou & Quentin Nguyen), Saint Cloud (Quentin Galle & Paul de la Villegeorges), Mennecy (Thomas Fredet & Antoine Fleury), Meudon, Séneville, Angers bien sur ! Et puis encore Versailles, Cachan, Palaiseau, Vaucresson et même Biarritz ! Sans compter Tours, Poissy, Viroflay, Brunstatt, Clermont Ferrand et même Coye la Forêt ! J'en oublie surement et c'est une bonne nouvelle. Ce sport est victime de son succès !

Une pensée pour Sébastien et Warren, victime du braquage des places en moins de vingt minutes sur le site et qui auraient mérité leurs places parmi les favoris. Promis vous serez tête de série l'an prochain.




Tournoi féminin


22 équipes chez les femmes et un grand succès pour cette première édition ! Quel plaisir de voir cette communauté grandir et progresser au cours des dernières semaines.

Deux équipes sortent du lot, suivies de très près par de nouvelles paires.


Puces&dives (Inès Paysan & Natacha Alt), Gif sur Yvette / Toulouse

Vainqueur du mixte à Lyon et finaliste du féminin à Toulouse, Inès de Gif Sur Roundnet s'est affirmée comme la joueuse française la plus technique et sa marge de progression est encore infinie. En paire avec Natacha de Toulouse qui a connu une ascension fulgurante depuis son premier tournoi en juillet, il serait très rare de ne pas les voir en finale.


Kayak-Poney (Anaïs Duport & Juliette Dufourcq), Paris

Leurs concurrentes les plus farouches ! Anaïs et Juliette, toutes les deux de Roundnet Paris, ont gagné à Toulouse en féminin et ont terriblement progressé depuis aussi bien en attaque qu'en défense. Leur duel annoncé contre Puces&dives s'annonce passionnant !


Sauf si…. ces équipes ci-dessous me font mentir :


Les Mushu (Ondine Novarese & Liza Vanagamoudiar) de Gif Sur Roundnet forment une paire redoutable et expérimentée et pourraient bien jouer les troubles fêtes. Enfin les AS du Spike (Amély Joly & Séa Rouly), Toulouse et Gif Sur Yvette auront à cœur de montrer que jouer avec Robin et Dorian des Pour Combien paie. No Woman No Spike (Daria Fastre & Louise Eydoux), Toulouse, JPR51 (Maureen Puybras & Saskia Brugère), Toulouse / Lyon, Les Machines (Marina Goncalves & Emmanuelle Mordacq), Paris, et Mental (Anne Gérard & Louisiane Lemaire), Paris / Montpellier auront tout à fait leur chance de monter sur le podium également.



Tournoi mixte (dimanche)


82 équipes mixtes vont s'affronter le dimanche, du jamais vu en France. Quelle journée et qui s'annonce tant l'ambiance des tournois mixtes est relâchée et donne l'image parfaite de ce jeune sport.

Tout s'annonce très ouvert pour ce tournoi mixte. Mais encore une fois quelques équipes devraient se disputer le titre et je ne pense pas me tromper en listant les équipes ci-dessous :


Cat Serves (Benoit Nguyen & Anaïs Duport), Paris

Grosse équipe parisienne : Benoit a gagné le mixte à Lyon et joue très souvent avec Anaïs à Paris, et qui commencerait même à maîtriser le cat serve…


BONJOUR (Charles Mordacq & Inès Paysan), Paris / Gif Sur Yvette

Après avoir gagné Lyon avec Benoît, Inès récidivera-t-elle à Paris avec son partenaire Charles ? Cette équipe n'aimerait pas dire au revoir avant la finale c'est sur !


Les Loulou ( Louis Jouve & Louise Eydoux), Toulouse

Finalistes à Toulouse et 4ème à Lyon, les Loulou est la team la plus expérimentée du tournoi et ils ne s'arrêteront pas avant les demis, soyez en certains !


Rouly/Améziane (Séa Rouly & Dorian Améziane), Gif Sur Yvette / Toulouse

Retourner le service de Dorian sera la plus grande difficulté de leurs adversaires, qui devront compter sur le dynamisme de Séa en prime ! Après une finale à Lyon, cette équipe veut finir la saison en Roulybre.


Les final cut (Ondine Novarese & Thomas Jouve) , Gif Sur Yvette / Toulouse Encore une gifoise et un toulousain qui iront loin… Ca cut, ca attaque fort, ne vous faites pas de films, ce sera compliqué.


Cap ou pas Cap (Erwan Chapelière & Emmanuelle Mordacq), Paris

Grosse progression d'Emmanuelle ces dernières semaines, bien coachée par Erwan. Equipe qui risque d'en surprendre plus d'un. Un duel fratricide contre Charles serait cocasse.


NaCl (Natacha Alt & Clément Rey), Toulouse

L'élève et son mentor, les deux étoiles montantes toulousaines risquent de tout rafler sur leur passage. Aïe.


Les Beliettes (Benoit Durand & Juliette Dufourcq), Paris

Très belle team défensive ! Juliette a tout gagné à Toulouse en juillet et saura bien s'appuyer sur le nouveau cut gauche de Benoit (spoiler).


Jolyflor (Robin Florinda & Amély Joly), Toulouse

Un si beau nom d'équipe pour une si belle paire. Amély ne pourrait trouver meilleur coach et cherchera à démontrer qu'elle et Robin constituent bien la meilleure paire toulousaine.


Les crocos (Saskia Brugère & Hugo Lacombe), Lyon

3ème à Toulouse, Saskia cette fois-ci avec Hugo risquent de créer de belles surprises dans le tableau au même titre que les Les Randroneurs (Louisiane Lemaire & Tom Hullot), Montpellier. Enfin mention spéciale aux Zahos (Sébastien Lawrence & Liza Vanangamoudiar), seule paire 100% Gif Sur Yvette, repère des meilleures joueuses de France et qui voudra prouver que le local ensemble, c'est beaucoup plus fort !



Bon tournoi à tous et à toutes et hâte de vous revoir ou de vous rencontrer samedi et dimanche !


Charles



812 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout